Méditation : Nature Guérisseuse pour mon ventre

Mis à jour : 30 sept. 2019

Méditation guidée de 15 min issue du livre Nature Guérisseuse pour mon ventre.

La méditation est un outil intuitif dont les bénéfices sont aujourd’hui prouvés par

la science. C’est une manière magnifique de se reconnecter à son monde intérieur,

à ses sensations, mais également un moyen précieux de se ressourcer au quotidien.

En tournant votre attention sur votre souffle et votre corps, vous permettez à votre

activité cérébrale de diminuer et à votre système nerveux autonome parasympathique

de jouer son rôle de médecin intérieur et guérisseur (à l’inverse du système nerveux

orthosympathique qui agit comme le guerrier stressé).


La méditation que j’ai choisi de vous proposer est une technique issue des textes

védiques les plus anciens de l’humanité. Ces textes, selon la tradition, auraient

été révélés aux sages indiens au XVe siècle av. J.-C. C’est de ces écrits que découle

l’ayurvéda. Cette pratique ressemble fort aux techniques d’autohypnose que certains

médecins utilisent pour accompagner la guérison.

En plus de vous régénérer, cette méditation va vous permettre d’accéder à la partie

du cerveau où sont stockés vos comportements automatiques et saboteurs. Ainsi,

en vous exerçant chaque jour, progressivement, vous permettrez à votre être de

devenir de plus en plus libre face aux choix. Bien souvent, nous savons ce qu’il nous

faut pour aller bien, mais notre ombre, nos idées préconçues, notre biais négatif

prennent le dessus.


Cette méditation a pour but :

➳ De purifier corps et esprit :

➳ De vous apaiser et déstresser ;

➳ De favoriser la récupération et le ressourcement ;

➳ De vous aider à vous recentrer ;

➳ De favoriser la digestion :

➳ De dynamiser le système nerveux parasympathique et d’atteindre une certaine

harmonie avec ce qui vous entoure.




Comment pratiquer ?

• Prenez le temps de vous créer un espace confortable pour méditer. Je vous encourage

à identifier un lieu pour toutes vos méditations.

• Munissez-vous d’un coussin de méditation (zafu) ou d’une chaise. Votre assise doit

être confortable et permettre à vos hanches d’être légèrement surélevées par rapport

à vos genoux. Asseyez-vous à l’avant de la chaise ou du coussin pour permettre une

bonne disposition du bassin et l’allongement de la colonne vertébrale. Votre bassin est

en position neutre. Le bas de votre dos ne doit être ni cambré ni arrondi.

• Déposez vos mains sur les genoux, paumes de main ouvertes vers le ciel.

• Une fois votre base installée et enracinée, fermez les yeux.

À quelle fréquence méditer ?

Cette pratique est très riche mais demande de la régularité pour que la magie opère.

C’est pourquoi je vous conseille une pratique quotidienne, le matin au lever.

Vous pouvez diffuser de l’huile essentielle de marjolaine à coquilles : elle favorise le

calme et le lâcher-prise.






  • Instagram
  • Facebook

© 2019 

Créatrice du projet et Direction artistique : Camille Pelloux

Photographie : Eva Bigeard

⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒ ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒ ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎑ ⎒  ⎑ ⎒ ⎑ ⎑  ⎑ ⎒ ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒ ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑ ⎒  ⎑